Archivio Storico

La Servier minacciata da una pesante ammenda da Bruxelles

 Les Laboratoires Servier menacés d’une lourde amende par Bruxelles

RENAUD HONORÉ / JOURNALISTE ET CATHERINE DUCRUET / JOURNALISTE | LE 07/07 À 19:53, MIS À JOUR À 19:59 – Les Echos

Le groupe français est accusé d’avoir empêché l’arrivée de médicaments génériques.

Bruxelles s’apprête à sévir contre Les Laboratoires Servier. Selon nos informations, la Commission européenne devrait dévoiler dans les prochains jours – demain ou le mercredi 23 juillet au plus tard – les conclusions de son enquête menée depuis plusieurs années contre l’entreprise française.

Celle-ci est accusée par l’autorité européenne de la concurrence d’avoir empêché l’arrivée de médicaments génériques pour protéger une molécule star, le périndopril (vendu comme produit cardio-vasculaire sous le nom commercial de Coversyl). De sources proches du dossier, Servier peut s’attendre à une lourde amende. Accusé de faits similaires pour un médicament antidépresseur (le citalopram), le laboratoire Lundbeck avait écopé, en 2013, d’une pénalité de près de 100 millions d’euros, ce qui laisse augurer de ce que risque l’entreprise française.

L’affaire remonte à 2008. C’est à cette époque que la Commission avait commencé à s’intéresser aux pratiques entourant le marché des génériques. A cette époque, une étude de l’exécutif européen avait montré que les citoyens européens attendaient en moyenne sept mois après l’expiration d

Articoli correlati

Back to top button